Comment prendre soin du système d’arrosage automatique de son jardin ?

Un système d’arrosage automatique est extrêmement pratique. Les modèles sont de plus en plus sophistiqués et permettent de programmer des arrosages variés. Certains se connectent même à Internet pour connaître les besoins des plantes en fonction de la météo. Cependant, des systèmes de ce genre, sophistiqués ou non, ont besoin d’entretien pour ne pas s’abîmer.

Surveillez fréquemment l’état général de la plomberie

Ce conseil est aussi valable pour la plomberie intérieure que pour la plomberie extérieure. Il faut toujours prendre le temps et la peine de vérifier le bon état des tuyaux. C’est d’autant plus important à l’extérieur et dans le cas d’un système d’arrosage automatique qu’il peut parfois être difficile de repérer une fuite.

Effectivement, une fuite sur votre tuyau d’arrosage automatique au fond du jardin n’est pas facile à repérer. Pourtant, elle peut peser très lourd sur votre facture. Si vous en remarquez une, coupez immédiatement l’eau et faites intervenir un spécialiste le plus rapidement possible. Le service Ou-Plombier Macon, par exemple, vous promet une intervention à prix fixe en 30 minutes, alors n’hésitez pas plus longtemps.

Prévenir l’éclatement des tuyaux avec le gel

En hiver, la plomberie extérieure et les systèmes d’arrosage automatique sont particulièrement exposés aux risques de gel et d’éclatement des tuyaux. Il est donc très important de prévoir ce risque, car la moindre négligence pourrait vous obliger à changer une grande partie du réseau après avoir provoqué de nombreuses fuites.

Pour cela, vous devez vidanger vos tuyaux extérieurs dès l’arrivée des premières basses températures. Vous pouvez installer un robinet spécial à cet effet. Il vous permettra également de couper l’alimentation en eau de la plomberie extérieure. Sinon, vous pouvez couvrir les tuyaux avec des matières isolantes ou faire courir un câble chauffant sur tout leur long afin d’empêcher l’eau de geler pendant l’hiver.

Comment entretenir un tuyau d’arrosage ?

Si votre système d’arrosage n’est complètement enterré ou que vous arrosez vous-même une partie du jardin, vous avez forcément un tuyau d’arrosage dans votre jardin. Or, celui-ci a besoin d’être entretenu au moins une fois par an. Commencez par le protéger de l’impact du calcaire en le nettoyant avec un chiffon imbibé d’eau et de savon sur toute sa longueur. Rincez-le ensuite à l’eau claire et séchez-le immédiatement avec un chiffon sec.

Ensuite, l’idéal pour conserver le plus longtemps possible un tuyau d’arrosage, c’est de l’enrouler correctement alors qu’il est sec et de le ranger quelque part à l’abri du soleil et des températures extrêmes (froides comme chaudes). Enfin, pour supprimer le calcaire dans le tuyau, enroulez-le simplement dans le sens inverse pour briser les amas de calcaire et les faire sortir en ouvrant ensuite l’eau.

Protégez vos cultures avec le filet anti oiseaux

Les oiseaux sont souvent attirés par les cultures et les potagers. Afin d’éviter qu’ils déciment toutes vos plantations, vous pouvez installer facilement un fil anti oiseaux. Totalement inoffensif pour les oiseaux, il vous permettra de les éloigner et ainsi de garder intact votre potager. Ce fil anti oiseaux émet un son bourdonnant qui permet ainsi d’éloigner les oiseaux ainsi que d’autres nuisibles, et ce, sans leur faire mal. Pour protéger vos cultures ainsi que la nature, cet accessoire est essentiel.

Gardez intact votre potager

Avec son bourdonnement pénétrant et ses vibrations, ce filet permet de repousser efficacement les oiseaux et animaux nuisibles de vos plantations. Il est conçu de façon à être ressenti totalement par ce type d’animaux sans pour autant leur faire mal. Pour éviter que ces animaux s’habituent à ce bourdonnement, le bruit et les vibrations du fil varient constamment. Quelles que soient les conditions météorologiques, le filet anti oiseaux diffuse constamment un bruit suffisant pour protéger vos cultures.

Une protection adaptée à vos plantations

Selon la taille de vos cultures, vous avez la possibilité d’adapter au mieux la longueur du filet anti oiseaux de façon à protéger au mieux toutes vos cultures. Pour l’installer, il vous suffit de tendre le fil entre des poteaux éloignés de 3 à 6 mètres les uns des autres. Pour produire le bourdonnement, il est nécessaire de poser les fils à des hauteurs différentes au-dessus des cultures. Afin qu’ils réagissent au mieux à l’environnement, les fils doivent être positionnés à des angles variables par rapport au vent. Selon le taille de la culture et le nombre d’oiseaux présents, il est essentiel d’installer les fils à des écarts variant entre 6 et 12 mètres.

Evitez les mauvaises surprises avec le filet anti oiseaux

Pour cultiver efficacement, il est donc essentiel de mettre en place les conditions optimales pour favoriser le bon développement de toutes vos cultures. Cela passe ainsi en partie par une protection face aux nuisibles et notamment les oiseaux qui pourraient être attirés par les cultures de votre potager. Le bourdonnement émis par ce fil anti oiseaux est spécialement conçu pour faire fuir les oiseaux mais également d’autres animaux comme les lapins. Vous pourrez ainsi protéger facilement votre production sans pour autant faire mal aux animaux. Grâce à son installation facile et adaptée aux différentes types et tailles de cultures, le filet anti oiseaux est un réel atout pour votre production. Avec ce fil de protection, vous pouvez ainsi garantir vos cultures et ainsi évitez les mauvaises surprises. Vendu en rouleau de 30 mètres le filet anti-oiseaux est modifiable à souhait et s’adaptera facilement à votre culture.

A propos du métier de paysagiste

Par J. Mendez, Paysagiste Mâcon

Dans un environnement naturel, les végétaux se reproduisent, se nourrissent et se développent sans l’aide de l’homme. Mais, s’ils se retrouvent dans un milieu modifié comme un jardin, il est nécessaire d’en prendre soin. Ainsi, ils ne présenteront pas de risque ni de gène pour les passants et les habitations des alentours. Parce que les opérations de jardinage et d’entretien s’appliquent différemment sur chaque type de végétal et chaque lieu, le paysagiste mâcon est votre allié pour rendre votre jardin propre. Que votre jardin soit constitué de plantes, de gazons, d’arbustes et d’arbres, ce spécialiste des espaces verts trouvera la formule idéale pour le sublimer. Il adoptera une gestion différenciée afin d’appliquer des techniques efficaces et moins coûteuses à votre jardin. Mais avant toute intervention ponctuelle, il fera un diagnostic de votre espace vert tout en tenant compte du milieu et des plantes disponibles.

La taille concerne surtout les haies et les arbres, et dans certains cas les arbustes (rosiers, fruitiers, etc.). Elle permet de maintenir, de modifier et de donner une forme à l’arbre. Elle peut également servir à prévenir des risques ou à éclaircir le houppier. Cette opération doit donc être pratiquée avec délicatesse pour une excellente finalité. Une observation rigoureuse et de bonnes connaissances sont nécessaires pour qu’une opération de taille soit parfaite. Il est important de préciser que les opérations d’entretien réalisées sur le sol d’un espace vert divergent. Pour s’assurer que les plantes puisent toutes les ressources nécessaires, le sol est arrosé, travaillé et amendé avec tact par le paysagiste. Ce dernier se charge également de mettre en place un paillage afin d’éviter la colonisation du sol par des plantes indésirable notamment des adventices. Dans certains cas, ces plantes indésirables sont systématiquement arrachées avec des outils spécifiques afin de maintenir l’harmonie de la composition. En ce qui concerne les gazons, ils sont également traités de la même manière, sauf que la tonte remplace souvent la taille.

Lorsque vous faites appel à notre paysagiste, il veillera à ce que vos plantes ne soient pas victimes de maladies ou d’agresseurs. Si cela arrivait, il a l’obligation de prendre des mesures idoines afin d’éviter que cela n’impacte la stabilité de l’aménagement. Dans ces cas extrêmes, il privilégie les méthodes alternatives aux produits phytosanitaires. Notre paysagiste veille également sur chaque étape de croissance des plantes. En fonction des besoins, il peut tailler les jeunes plantes, protéger ou abattre les troncs d’arbres ou poser des haubans. Dans la majorité des cas, l’objectif est de réaliser un aménagement ou d’assurer la sécurité du public ou encore de réaliser un renouvellement qui redonnera de la jeunesse aux paysages.